Critères de la perle

Comme pour le diamant avec les 5C, la perle a ses critères de qualité qui s’appellent les 5S.
Les 5S signifient Shape (forme), Size (taille), Shine (lustre), Surface (qualité de surface), Shade (nuance). 

Ces critères sont tous déterminant pour fixer la valeur d’une perle.

S comme Shape
(Forme)

La perle de Tahiti peut être de 8 formes différentes :

ronde (sphère parfaite), bouton (sphère aplatie d’un côté ou sphère allongée dans la largeur), ovale (sphère allongée dans la longueur), goutte (perle allongée et parfaitement symétrique, son nom décrit bien sa forme), baroque (forme irrégulière et non symétrique), semi baroque (présente un axe de symétrie mais possède une irrégularité au sommet de la perle, cerclage ou autre), cerclée (un ou plusieurs cercles concentriques marqués soit en relief soit par une variation de couleur).

A savoir, les perles rondes sont les perles les plus recherchées et les plus chères des perles de Tahiti.

S comme Size
(Taille) 

La taille d’une perle de Tahiti varie généralement entre 8 mm et 15 mm. Les plus petites seront comprises entre 7 et 8 mm et celles-ci sont rares. Les plus grosses peuvent mesurer jusqu’à 20 mm. Une perle dépassant 20 mm a un caractère exceptionnel. Le record est pour l’instant détenue par une perle de Tahiti atteignant les 22,5 mm. 

S comme Shine
(Lustre et Orient)

Le lustre est la réflexion de la lumière sur la surface de la perle. C’est la brillance de la perle. Il peut être excellent, bon (soit très brillant ou brillant), pâle ou terne / pauvre (la perle sera mate).

L’orient est la réflexion de la lumière à travers les différentes couches de nacres appelé cristaux d’aragonite. Plus les couches sont fines et nombreuses, plus la perle aura d’orient. Il peut être excellent, très bon, bon, moyen ou faible.

S comme Surface
(Qualité de surface)

Nous utilisons le système d’évaluation A-B-C-D pratiqué par les perliculteurs de Polynésie

La combinaison du lustre et de l’état de surface permet la classification des perles de Tahiti en 5 catégories.

 

S comme Shade
(Nuance / Couleur)

Les perles de culture de Tahiti possèdent la plus diversifiée des palettes de couleurs naturelles parmi toutes les perles du monde. Celles-ci font la grande force et la différence de ces perles. Sur ce point, la Polynésie Française est très stricte, le traitement de la couleur d’une perle de Tahiti est strictement interdit (contrairement à d’autres perles). La couleur d’une perle est multifactorielle et dépend de nombreux aléas.

La plupart des couleurs ont des noms génériques, il n’existe pas d’appellation officielle. Les couleurs qui existent le plus couramment sont aubergine, gris, noir, vert sapin, bleu nuit, bleu azur, rose. Les couleurs plus rares sont peacock ou plume de paon (une combinaison de nuances telles que bleu, vert, aubergine et rosé), vert pistache, vert tilleul, bronze, chocolat, doré, jaune et blanc.
Toutes ces teintes existent en claires, medium ou foncées.
Les perles de Tahiti possèdent souvent une deuxième teinte dans une même perle.

Elles font l’objet de préférence selon la zone géographique dans laquelle elles sont vendues.