Qu’est-ce que
le keshi ?

Le keshi ou « graine de pavot » en japonais

Le keshi n’est pas considéré comme une perle à proprement parlé, mais plutôt comme un produit dérivé ou un cousin de la perle. En effet sa formation est différente de celle de la perle de culture.

Formation du keshi

Le keshi se créé lorsque l’huître rejette le nucléus (le noyau sphérique) et ne se forme qu’avec le petit morceau de greffon (morceau du manteau d’une huître perlière) au sein d’une huître perlière porteuse. Ils peuvent également être cultivés intentionnellement, c’est-à-dire que seul le greffon est inséré lors de la greffe. Le résultat est donc composé à 100 % de nacre. Les keshis sont très appréciés en joaillerie pour leur originalité et ceux de Tahiti sont considérés comme des pièces exceptionnelles.

Taille et forme

Ils ont un diamètre compris entre 1 et 15 mm et peuvent de toutes formes mais sont essentiellement baroques.